Joins-toi à l'infolettre de PROUD !

Inscris-toi afin de recevoir du contenu exclusif, des conseils alimentaires ou sur l'entraînement, des recettes et plus encore, GRATUITEMENT!

    We respect your privacy. Unsubscribe at any time.

    À toi, mon anxieuse préférée

    À toi, mon anxieuse préférée,
     
    J’suis pas psychologue, mais de l’anxiété, j’en ai vécu dans ma vie. Tu sais cette boule dans le ventre et l’impression que tu vas vomir à tout moment quand tu fais face à une situation stressante? De se sentir pas bien dans son corps sans trop savoir pourquoi?
     
    Là, tu vas me dire, anxieuse comme t’es, comment tu peux être entrepreneur?
     
    Sois patiente, on y arrive.
     
    Je me confie à toi, aujourd’hui, en espérant que mes astuces puissent te servir et t’aider à gérer ton anxiété. Il est à noter que cet article est un partage & non des conseils. Avant d’effectuer tout changement, je t’invite à consulter un professionnel de la santé.
     
    Pour te mettre en contexte, à 17 ans, on m’a diagnostiqué un trouble de l’anxiété généralisé et des difficultés d’adaptation. Qu’est-ce que ça veut dire ? J’ai de la difficulté à m’adapter à des nouvelles situations et mon anxiété est présente dans plusieurs sphères de ma vie, de façon exagérée. Il faut dire que mes 17-18 ans n’ont pas été les années les plus glorieuses de ma vie. J’en ai fait des niaiseries et j’ai vécu ma jeunesse à fond. À ce moment-là, j’étais également en dépression sévère. J'en parle très rarement, mais faut dire que je ne serais JAMAIS la personne que je suis aujourd’hui si je n’avais pas touché le fond, cette année-là. J’ai énormément appris sur moi-même et cela m’a ouvert les yeux sur ce que je voulais accomplir dans ma vie & quelle genre de personne j’ai envie de devenir. Au bout de la ligne, je suis contente d’avoir vécu cette épreuve.
     
    À ce moment-là, j’avais absolument aucune idée comment gérer cette facette de ma personnalité. J’ai été médicamentée pendant plus de deux ans, puis j’ai décidé de modifier ma façon de gérer cet aspect de ma vie. C’est à partir de ce moment-là que j’ai vraiment commencé à évoluer comme personne et à reprendre le contrôle. Au cours des années, j’ai développé des méthodes à l’aide de plusieurs professionnels de la santé afin de mieux gérer les situations me causant de l’anxiété. Je les partage avec toi, aujourd’hui, en espérant que tu puisses les intégrer à ton quotidien :
     
    Trouver les signes d’alarme
    Ce n’est pas toujours facile de mettre des mots précis sur la façon dont on se sent à l’intérieur de soi. Il est important d’apprendre à se connaître et à reconnaître les symptômes qui nous amènent à faire une crise d’anxiété ou à se sentir très anxieux. Voici quelques signes : transpiration, nausée, impression d’étouffer, vertige, impression que son cœur bat vite dans sa poitrine, sensation de boule dans le ventre, douleur au niveau de la poitrine, etc. Il en existe beaucoup, mais tu as ici les principaux. Afin de pouvoir plus facilement gérer ton anxiété, tu peux établir une liste de tes symptômes propre à ta condition. Ainsi, il sera beaucoup plus facile de repérer quand les situations anxiogènes surviennent.
     
    Trouver l’élément déclencheur.
    J’ai appliqué ce principe à l’anxiété tout simplement. Quand je suis anxieuse, je me demande : c’est quoi ou qui l’élément déclencheur? En sachant exactement les personnes ou les situations anxiogènes, c’est beaucoup plus facile d’ajuster ton comportement et de comprendre la nature de ton « feeling » lorsque tu te sens anxieuse. Il est possible, par la suite, de trouver des solutions pour améliorer.
     
    ➡️ Comment je peux faire de cette situation ou cette personne anxiogène, une expérience positive pour moi?
    ➡️ Est-ce que cette personne m’apporte plus qu’elle me cause de l’anxiété? Est-ce que la situation doit obligatoirement être vécue?
     
    Il est important de ne pas toujours éviter les situations ou les personnes qui nous causent de l’anxiété. Par contre, faire le point sur les « pour » et les « contre » d’une personne ou d’une situation peut parfois être bénéfique pour sa santé mentale.
     
    Trouver ce qui nous recentre.
    Une fois qu’on a déterminé pourquoi et comment on se sent lorsqu’une situation d’anxiété survient, il peut être intéressant d’identifier ce qui nous calme. En fait, l’anxiété est une peur qui prend des proportions démesurées dans notre tête. L’objectif ici est de revenir sur terre et de se recentrer, donc de retrouver l’équilibre dans nos pensées. Il est primordial que tu saches comment te ramener et ne pas t’emporter dans tes pensées. Voici la technique que j’utilise pour m’aider à me recentrer. Cela reste ma propre technique maison, cela ne veut pas dire que c’est universel.
     
    Je me demande :
     
    -       Quelle est la pire chose qui pourrait arriver?
     
    Souvent, on réalise que même dans le pire des scénarios, personne n’est mort et la situation LA PIRE, n’est pas si grave que ça, en fait.
     
    -       Est-ce que j’ai le contrôle sur ce qui arrive?
     
    Si tu n’as aucun contrôle sur la situation, à quoi ça te sert de t’en faire autant? Tu n’as pas d’impact sur la situation. Tu dois simplement attendre que la situation se règle par elle-même et ainsi gérer tes pensées catastrophiques.
     
    Bref, tu es en mesure d’apprendre à identifier tes situations anxiogènes et à te recentrer. Tu es maître de toi-même et de tes pensées. Tu n’as pas de contrôle sur les évènements ou les autres, mais tu contrôles ta réaction par rapport à la situation.
     
    #Yougotthisgirl  
     
     
    *Il est à noter que chaque personne doit avoir un traitement adapté à ses besoins. Il est primordial de consulter un professionnel de la santé avant d’effectuer tout changement sur sa condition médicale.