Joins-toi à l'infolettre de PROUD !

Inscris-toi afin de recevoir du contenu exclusif, des conseils alimentaires ou sur l'entraînement, des recettes et plus encore, GRATUITEMENT!

    We respect your privacy. Unsubscribe at any time.

    Comment bien faire un squat?

    Le squat, un exercice très courant, mais auquel il est aussi fréquent de faire quelques erreurs de technique! Alors comment on fait? 

     

    Bien qu'il puisse sembler banal à faire, une technique précise est importante à aborder. Plusieurs règles sont à respecter afin d’exécuter un squat en toute sécurité. Cela peut paraître assez complexe au premier abord, mais ces consignes sont indispensables afin d’éviter au maximum les blessures liées à une mauvaise exécution.

     

    À ne pas faire : 

    arquer le dos 

    sortir les fesses 

    Laisses ses genoux entrer vers l’intérieur 

    À aucun moment le dos ne doit s'arrondir. Il s'agit de s'arrêter juste avant que le dos ne s’arrondisse, ce qui signifie également qu'il ne faut pas aller trop bas. Travailler la mobilité afin de gagner en amplitude en toute sécurité peut être une bonne façon d'optimiser un squat.

    À faire : 

    pieds un peu plus larges que les épaules 

    pieds pointent légèrement vers l’extérieur 

    engager ses abdos pour garder son dos droit

    garder ses genoux vers l’extérieur 

    descendre et monter en contrôle 

     

    Autre précision sur le squat : plusieurs pensent que cet exercice vient principalement recruter les muscles du fessier. Bien que ces muscles soient effectivement sollicités durant un squat, ce sont surtout les quadriceps qui travaillent. C’est intéressant à savoir lorsqu’on fait un exercice! 

    Notre morphologie et nos caractéristiques physiques sont toutes différentes, d'un individu à l'autre. C’est pour cette raison que certaines personnes arriveront à descendre presqu'au sol, tout en maintenant le dos bien droit (squat complet), tandis que d’autres n'arriveront même pas à maintenir les cuisses parallèles au sol sans arrondir le bas du dos.

    En ce qui concerne les personnes de grande taille, les jambes sont souvent plus longues et le buste plus court, ce qui aura pour incidence d'incliner le dos vers l'avant. Ce qui peut avoir des conséquence néfastes pour les lombaires. De plus, suivant l’exécution du squat, on peut davantage ressentir les fessiers que les quadriceps, et inversement.

    Connaître son corps et ses limites devient alors primordial lorsqu'on fait ce genre d'exercice afin de s'adapter convenablement et ainsi travailler en équivalence avec ces objectifs en toute sécurité.

    J’espère que ces informations rapides vous aideront à effectuer de meilleurs squats!