Joins-toi à l'infolettre de PROUD !

Inscris-toi afin de recevoir du contenu exclusif, des conseils alimentaires ou sur l'entraînement, des recettes et plus encore, GRATUITEMENT!

    We respect your privacy. Unsubscribe at any time.

    Comment diminuer la consommation de sucre?

    Bien que l’alimentation riche en gras a longtemps été pointée du doigt quant aux problèmes de surpoids, on sait maintenant que le sucre est tout aussi dommageable pour l’organisme. En effet, une alimentation saine devrait être composée d’un maximum de 25 à 30g de sucre quotidiennement, selon certains spécialistes, mais bon nombre de personnes consomment plus de 60g sans même s’en rendre compte.

     

    J’ai plusieurs clientes qui ont déjà amorcé un virage santé et qui ont une grande difficulté à diminuer leur consommation de sucre. Celui-ci agit exactement comme une drogue sur le cerveau donc couper sa consommation trop drastiquement peut causer des céphalées (maux de tête), des baisses d’énergie ou bien des rages de sucre incontrôlables. Il est donc important de couper graduellement celui-ci afin d’éviter les effets néfastes du corps.

     

    ÉTAPE 1

    Première étape, connaître sa consommation de sucre. En effet, il est dur de remédier à un problème sans connaître son vrai point de départ. Tu peux tenir un journal alimentaire, soit regarder grossièrement ce que tu manges en une journée et calculer le nombre de gramme total de sucre consommé par jour. Je te conseille de faire le tout sur une semaine environ afin d’avoir un portrait représentatif de ton alimentation.

     

    Cette étape te permettra également de prendre conscience des aliments à haute teneur en sucre. Plusieurs compagnies ajoutent une quantité astronomique de sucre dans leurs produits afin de les rendre plus appétissant. Des produits comme les yogourts, les jus, les barres tendres et les compotes de fruits devraient être fait maison ou achetés « nature ».

     

    ÉTAPE 2

    Deuxièmement, se fixer des objectifs réalisables dans le temps. En ce sens, tu peux te donner un objectif final soit diminuer ta consommation de sucre à 30g par jour (un exemple, ta consommation varie selon plusieurs factueurs). Donc, si tu consommes 60g en ce moment, tu peux diminuer graduellement de 10g par semaine durant un mois afin de limiter les effets sur le corps. Certaines personnes arriveront à diminuer en seulement quelques jours sans problème, il faut donc surveiller tes réactions corporelles et s'ajuster.

     

    Plusieurs personnes se tournent vers des substituts de sucre, c’est-à-dire les édulcorants artificiels. Même s’ils sont sans calories, ils peuvent avoir un impact sur le système digestif. Les édulcorants modifient l’équilibre microbien. De plus, certaines études s’entendent pour dire qu’ils seraient responsables d’une hausse de sécrétion d’insuline, tout comme le sucre blanc, mais cela reste mitigé. Cette hormone de stockage est sécrétée par le pancréas lorsqu’il y a consommation de glucides.On travaille déjà tellement fort à manger sainement, il est donc intéressant que les aliments que nous mangeons soit stocké de façon optimale, mais cela reste à voir.

     

    Il a est à noter que les produits avec des «faux sucres» peuvent être consommés une fois de temps en temps, mais il est préférable de diminuer sa consommation de sucre et de trouver un équilibre que de remplacer tous les aliments sucrés par du faux sucre. 

     

    Le stévia a un pouvoir sucrant soit de 2g de stévia pour 100g de sucre. C’est pour cette raison que je priorise l’achat de suppléments sucrés au stévia. Il est possible d’utiliser certains sucres naturels comme le miel biologique, du chocolat noir ou de consommer un fruit afin d’avoir une petite dose de sucre. Bref, je vous conseille de vous tourner vers des alternatives plus naturelles afin de vous aider à diminuer la consommation quotidienne de sucre.

     

    * Il est à noter que l'objectif est de trouver un équilibre dans son alimentation et non de calculer chacun des grammes de sucre présent dans notre alimentation pour le reste de ses jours. Soyez plus conscient de ce que vous donnez à votre corps. Utilisez votre jugement quant aux conseils donnés plus haut. 

     

    Par Alexandrine Bistodeau